Ma rose

Voilà, treize ans que tu es là, je te regarde
Loin, déjà, le temps ou tu dormais dans mes bras.
Confiante, sans soucis du monde et ses tracas. Le temps passe trop vite, on n'y prend pas garde.

Tu as poussé comme une rose, grande et belle.
Chaque jour tu m'apporte le bonheur d'être père.
Chaque heure tu me rends heureux et fier. De te voir épanouie, sans épines et sans fiel.

Je sais que nous avons partagé des peines.
Mais ensemble nous avançons vers l'avenir.
Même s'il y a des mots qui n' arrivent pas à sortir.
Tu pourra compter sur moi sois en certaine.

Nous avons reconstruit une famille.
Tu as repris ta place, ton enfance
Ta maman toujours en toi, tu avances.
Je te regarde et je la vois, ma fille

Merci à toi d'être née, même si tu n'y es pour rien.
Tu embelli ma vie, depuis qu'on suit le même chemin. Jamais il ne sera loin de toi, mon amour, ma main.
Petite princesse, je veillerai qu'il ne t'arrive rien.

Je te souhaite une vie belle et pleine d'envie.
Qu'elle soit pleine de trésors, et pleine d'amis.
Dans ce monde pas toujours sans soucis.
Dans ce monde beau puisque tu y vis Bordeaux, le 17 mai 2008

Suivreletoile