Ma Rime
 





Pas de talent, pas d'génie, ni Hugo, ni Baudelaire, 
Rien qu'un être oublier quand viendra la poussière.

Et puis je n'écris pas pour la postérité
Je traduit comme je peux cette vérité

Que j'aurais voulu encore garder près de moi
Mon cur peu a peu s'imprègne de toi.

Je ne cherche pas que tu m'aime en retour
Mais juste que tu comprennes que je suis sans détour.

Que ce que je ressens, je dois te le livrer
Par respect pour toi, et pour notre amitié.

Mais qui suis-je pour ainsi m'imposer
Moi qui viens dans ta vie, a peine d'arriver.

Je ne voudrais pas n'être qu'un amusement
Que quelques mots couchés sur un écran.

Suivreletoile


Bordeaux 19/04/2005